Blog

Évitez aux personnes âgées atteintes de démence de fuguer

Unsplash image 479247120fc7c51c9c591f387ad7a867 2000

Vous voulez que votre maison de repos offre un foyer sûr, confortable et ouvert. Mais qu’en est-il des personnes âgées atteintes de démence qui s’enfuient ? Comment réagir face aux fugues ? Et de quelle manière la technologie peut-elle vous aider à assurer la sécurité du résident, à rassurer la famille et les amis et à faciliter le travail des soignants ?

Coloplast
Pourquoi un résident veut-il s’enfuir ?

C’est la première question à laquelle vous devez répondre, car elle peut vous donner des pistes pour aider à réduire ces comportements chez les personnes âgées. Une personne n’est pas l’autre, certes. Par ailleurs, l’évolution de la maladie est imprévisible, ce qui fait qu’un individu peut se comporter parfaitement normalement un mois puis vouloir fuguer soudainement. Une personne âgée atteinte de démence se comporte subitement de la sorte ? Elle ressent certainement un sentiment d’insécurité vis-à-vis d’elle-même et/ou de son environnement. Ce sentiment peut notamment se traduire par les deux phénomènes suivants.

D’une part, certaines personnes âgées atteintes de démence fuguent dans l’espoir d’aller autre part. Elles recherchent quelque chose ou quelqu’un du passé. Elles veulent aller voir leurs enfants et (souvent) leurs parents, car elles recherchent la sécurité que ces personnes leur ont offerte. Un repère que les personnes âgées n’ont peut-être plus jamais connu après leur enfance.

D’autres fugueurs atteints de démence peuvent vouloir s’échapper de la situation actuelle. Ils ne se sentent pas à l’aise dans leur lieu de résidence, même s’ils vivent encore chez eux. Ils prennent la poudre d’escampette, mais souvent sans but concret. Ils souhaitent simplement s’éloigner de la situation. Ils n’osent peut-être pas demander à leur entourage de les sécuriser, car ils craignent d’être rejetés.

Comment gérer les personnes âgées qui fuguent ?

Les seniors atteints de démence veulent s’enfuir, par exemple parce qu’ils souhaitent retourner chez leurs parents (ce qui arrive souvent) ? Il est important, en tant que soignant, que vous vous demandiez pourquoi. Que leur manque-t-ils de leurs parents ? Du soutien, de la compréhension, des repères, du confort, de la convivialité... ? Essayez de compenser ce manque en prenant la personne âgée dans vos bras, en lui prêtant une oreille attentive, à l’image d’une figure maternelle ou paternelle...

Le résident veut sortir de cette situation ? Vous devez mettre le doigt sur ce qui le frustre. Pourquoi éprouve-t-il le besoin de fuir la situation ? Peut-être y a-t-il des tensions dans le service ? Trop de bruit ?

Qu’est-ce qui rend la situation si difficile à supporter pour lui ? Et quels souhaits pouvez-vous combler pour inverser la tendance ? Peut-être suffit-il de le changer de chambre parce qu’il ne s’entend pas avec la personne qui la partage ?

Renforcez la sécurité grâce à la technologie

Quelle que soit la façon dont vous vous occupez des personnes âgées atteintes de démence qui fuguent, vous ne pourrez jamais éviter complètement ce comportement. Comment gérer un fugueur ? Il est essentiel d’établir au préalable un protocole avec toutes les étapes à suivre en cas de disparition.

En outre, la technologie peut aider à prévenir les fugues et à intervenir rapidement en cas de disparition. Des technologies telles que LynX® lifeline : un système unique et sophistiqué de gestion de la lumière qui contrôle l’éclairage, l’allume et l’éteint automatiquement et en fait varier l’intensité à des heures précises ou dans certaines circonstances.

LynX® lifeline peut contribuer à prévenir les fugues des personnes âgées atteintes de démence. La technologie peut les éloigner intuitivement de la sortie dans le couloir ou le bâtiment. Grâce à LynX® lifeline, les sorties restent sombres. Dans le même temps, une lumière vive rend leur espace de vie sécurisé et l’infirmerie encore plus chaleureux et attrayants.

Par ailleurs, les luminaires LynX® lifeline contiennent un matériel qui permet de localiser les personnes âgées atteintes de démence et fugueuses sur une carte du centre de soins si elles portent un bracelet. Le tout dans le respect de leur vie privée.

Vous suivez les résidents sur la carte, dans le logiciel de la plateforme d’alerte et de communication LynX® connect, à laquelle LynX® lifeline est connecté. Une solution de localisation unique, qui détecte et suit les seniors susceptibles de fuir de chambre en chambre et de couloir en couloir..

Grâce à la technologie de LynX® lifeline, vous appréhendez les comportements fugueurs comme il se doit et offrez une belle tranquillité d’esprit à la famille et aux amis : vous savez à tout moment où se trouve le résident et où il va, dans le respect de sa vie privée. De quoi simplifier, par ailleurs, le travail du personnel soignant.

Curieux de savoir comment LynX® lifeline peut vous aider ?

Écrit par Francis Meulemeester